. : Flûte traversière - Flûte à bec et toutes les autres flûtes : .

Ce forum propose des partitions, des exercices, des chansons traditionnelles, une méthode pour apprendre la flûte à bec.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'accentuation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lola



Messages : 100

MessageSujet: L'accentuation   Dim 29 Mar - 14:04

Certaines  notes dans une phrase musicale doivent, ainsi que différentes syllabes d'un mot, êtres accentuées avec plus ou moins de force, porter une inflexion particulière.

Cette accentuation, cette inflexion particulière qui donne du relief à la phrase musicale, qui la fait ressortir et soutient l'attention de l'auditeur, s'indique au moyen de signes ou de termes en majorité italiens.

Les diverses indications d'accentuation doivent être soigneusement observées. Elles se rattachent au phrasé et contribuent à exprimer fidèlement la pensée du compositeur et à lui donner sa véritable expression.

La liaison (appelée parfois coulé)  se place sur une suite de notes différentes et indique qu'il faut les lier entre elles et en soutenir le son. C'est le legato.




La liaison placée entre deux notes de sons différents, dont la seconde est d'une valeur plus courte que la première, indique qu'il faut appuyer la première et laisser expirer la seconde comme une syllabe muette. La première est généralement une appoggiature longue.


Une phrase musicale et une suite logique de mesures constituant un tout. Elle exprime par là, une émotion à faire passer. Ne pas confondre une liaison avec une phrase musicale. 



Le point se place au-dessus ou au-dessous des notes ; on dit alors qu'elles sont piquées. Ces notes seront détachées avec plus ou moins de légèreté, selon que le mouvement sera plus vif ou plus lent. C'est le staccato.
Pour lire une note avec un point, vous devez diviser la note par 2. Par exemple, une noire piquée devient une croche suivi d'un demi-soupir. Une blanche piquée devient une noire suivi d'un soupir et ainsi de suite. La même règle s'applique pour les silences.





Le point allongé se place au-dessus ou au-dessous des notes et indique qu'elles doivent être détachées avec vivacité et en même temps attaquées d'une façon incisive.




Le point et la liaison combinés ensemble, indiquent que les notes doivent être seulement séparées les unes des autres et posées un peu lourdement ; on dit alors que les notes sont portées ou lourées. On peut également indiquer cet effet par un -



Le signe placé au-dessus ou au-dessous des notes indique qu'une ou plusieurs notes doivent être accentuées plus fortement que celles qui les précèdent ou les suivent.



Le signe > qui se place également au-dessus ou au-dessous des notes, indique une accentuation plus forte suivie immédiatement d'une diminution de sonorité.



Les diverses indications d'accentuation se rattachent au phrasé, contribuant à exprimer fidèlement la pensée du  compositeur et à lui donner sa véritable expression.




Sujet pas encore terminé
Merci
Revenir en haut Aller en bas
 
L'accentuation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Histoire Du Funk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. : Flûte traversière - Flûte à bec et toutes les autres flûtes : . :: MUSIQUE :: Solfège & Technique instrumentale :: Indications d'expression-
Sauter vers: